Été 2013, notre premier album « Solitude » est sorti depuis plusieurs mois.
Alors que nous faisons une pause au soleil au milieu d’une répète dominicale ; Marc nous lance… « Les gars, et si on chantait en anglais? ».
Long silence… des regards s’échangent, chacun cherchant à analyser la réaction des autres membres du groupe, et, à l’unanimité, comme une évidence la décision est prise.

Le chantier n’est pas mince, il faut traduire les chansons existantes, traduire les textes des nouvelles chansons en cours de composition, adapter les mélodies de chant aux nouveaux textes pour pouvoir proposer au plus vite un concert de 45 min en anglais.

Quelques mois plus tard, c’est fait, et l’envie de composer de nouveaux morceaux est là!
Contrairement au précédent album qui figeait sur une jolie galette des titres que nous jouions en live depuis plusieurs années, nous avons choisi de nous « enfermer » en studio pendant un moment pour composer de tout nouveaux morceaux.
L’idée étant de sortir un nouvel album et d’aller le défendre ensuite sur scène avec un nouveau set.

Été 2014, la composition avance; mélodies, textes, accords, les idées de chacun se mélangent pour former les premières maquettes.
Marcel se lance alors dans la construction d’un studio de répète et d’enregistrement dans le garage de la maison familiale.  Coulage de dalle, montage de mur, pose de placo-phonique, peinture, électricité, parquet, support pour les enceintes… ça bricole sévère !

Tokamak 2016 Travaux studio

Fin 2014, nous sommes rejoints dans l’aventure par Rémi Amadeï, régisseur son et lumière au Jas’Rod.
Après de nombreuses soirées musique jusqu’à pas d’heure, une véritable amitié est née. Comme une évidence, Rémi devient ce qu’on peut appeler notre « directeur artistique ».
En plus de partager avec nous cette passion pour la musique, il nous apporte une oreille extérieure et critique, mais aussi son expertise en terme de technique, d’arrangement, et de culture musicale.
L’objectif est clair: ouvrir nos compositions à quelqu’un de confiance pour nous aider à prendre du recul et les améliorer. Son apport est inestimable, le groupe entier progresse, il pousse un cran plus loin les compositions en cours tout en respectant l’identité du groupe. Il nous aide à aller au fond de la démarche artistique, à vivre nos morceaux, à en retirer l’essence « viscérale ».

Tokamak 2016 Rémi Amadei

Mai 2015, le studio est prêt, nous investissons les lieux, pour la première fois, nous allons enfin pouvoir bosser avec une batterie acoustique en répétition.
Les morceaux se peaufinent, les parties s’agrémentent. Mais voilà, composer c’est long, même très long. Si la motivation et la créativité n’a jamais été un frein, chacun de nous a son travail, sa vie de famille ses occupations. Il n’est pas facile d’avancer sur un tel chantier en passant uniquement 4 heures par semaine ensemble. Et il faut bien le dire, nous avons tous notre caractère, il n’est pas toujours évident de se mettre d’accord sur tout.

Tokamak 2016 composition

Pour « simplifier » encore la tâche, les problèmes techniques s’enchaînent et nous en profitons pour repenser entièrement la chose.
– Marcel fait l’acquisition d’une basse Musicman à 5 cordes avec ampli et baffle EBS
– Thierry poussé par les soucis de son ampli Marshall passe sur BadCat
– Rémi change de logiciel pour la gestion de ses sons et des morceaux sur scène.
– Marc complète son set avec une nouvelle china et un deuxième charlé la config finale se précise…
Enfin, tout le monde passe aux Ear Monitor et notre table de mixage de studio est remplacée par une Behringer X32 rack.

Cela nous permet de nous libérer sur la création en termes d’accompagnement (boucles), TOKAMAK explore de nouvelles pistes, de nouveaux sons.

Tokamak 2016 Ableton live basse musicman ampli badcat

Début 2016, les morceaux sont presque tous finalisés, le studio est prêt; nous pouvons commencer à réfléchir à la prochaine étape : L’enregistrement !
Derrière la console, Rémi Amadeï nous pousse à donner le meilleur de nous même… et on en bave. Mais c’est pour la bonne cause, alors on s’accroche ! Et le rendu semble vraiment prometteur.
Nous sommes fin 2016, l’enregistrement n’est pas encore terminé, mais les choses avancent.
Nous espérons finaliser notre deuxième album « CONFESSIONS » pendant le 1er semestre 2017 et nous sommes impatients de venir vous le présenter sur scène !

Tokamak 2016 Tokamak record session studio

Restez connectés nous partagerons avec vous dans les prochaines semaines des choses à lire, à voir et à entendre…

Bonne fin d’année 2016 à vous
TOKAMAK

0